Suivant

Précédent

3

La Chapelle a été érigée en 1847 par la Famille Blanchet, industriels papetiers. Son architecture fut confiée à Alfred Berruyer (élève de Viollet le Duc) qui allait devenir architecte diocésain de Grenoble.

La chapelle, souhaitée par le papetier (et maire) Victor Blanchet pour ses ouvriers, a été construite sur un terrain surplombant les papeteries Blanchet, situées à l’est du bourg. Il fait appel en 1846 à l'architecte Berruyer, qui venait d'achever son premier édifice religieux en Isère (l'église de La Buisse) et s'illustrera juste après avec l'édification de la Basilique de Notre-Dame de La Salette. L'architecte y expose ses capacités et ses prouesses techniques (clocheton en porte-à-faux, profusion de sculptures). Pour des facilités d’implantation, elle est orienté nord-ouest - sud-est. Elle adopte des dimensions modestes (12m de long sur 6 de large) et un plan simple (nef unique à trois travées prolongé par un chœur en hémicycle). Le porche néo-roman est coiffé d’un imposant clocheton ajouré, construit en encorbellement. L'édifice est un véritable témoignage de savoir-faire dans l'emploi et la mise en œuvre de matériaux : du calcaire blanc en pierre de taille pour les emmarchements, colonnettes du porche d'entrée, flèche du clocheton et soubassements des contreforts, du tuf pour les murs gouttereaux et le chevet et de la molasse pour la façade, les contreforts, les encadrements de baies, la corniche et les colonnettes du clocheton. Extérieurement, le riche décor sculpté de motifs géométriques associe inspiration orientale et médiévale dans un harmonieux mélange qui donne toute son originalité à cette architecture et l'inscrit pleinement dans le courant éclectique du XIXe siècle. La porte est surmontée d'un tympan orné d'une Vierge à l'Enfant dans une mandorle présentée et soutenue par deux anges de profil de part et d'autre. Couvertes d'une voûte en berceau, les élévations intérieures sont recouvertes de peintures murales réalisées par l'artiste Alexandre Debelle, également concepteur des cartons des vitraux qui ajourent la chapelle. Elève des peintres Gros et David et auteur de la fameuse peinture historique "La journée des Tuiles du 7 juin 1788", Alexandre Debelle est une très important personnalité artistique en Isère au XIXe siècle.

L'édifice a obtenu le label "Patrimoine en Isère",
récompensant la qualité patrimoniale d'un édifice d'intérêt départemental.

Activités

Clientèles

  • Accueil groupes

Visite

  • Durée moyenne de la visite groupe : 30 min

Clientèles

  • Accueil groupes

Prestations visites individuelles

  • Visites individuelles libres sur demande

Prestations visites groupées

  • Visites groupes libres sur demande

Ouverture

Toute l'année, visite sur demande sur rendez-vous auprès de la Mairie.

Tarifs

Entrée libre.

Accessibilité

Tourisme adapté

  • Non accessible en fauteuil roulant